cinevox 320x160

Deux ans après le lancement de Cinevox, le magazine du cinéma diffusé juste avant les films dans toutes les salles belges, Cinevox est devenu la plate-forme en ligne crossmédia du cinéma belge. Récemment, Cinevox a dévoilé ses nouveaux logo et site web.

Cinevox a démarré en 2011 sous la forme d’un partenariat entre Brightfish et BNP Paribas Fortis. L’objectif ? Donner au public le goût des films belges et annoncer les prochaines sorties de manière alléchante. Par le biais d’un magazine de cinéma de deux minutes diffusé avant le film dans toutes les salles du pays, le public a pu découvrir des vidéos, des interviews et des informations de fond sur les films belges, francophones et néerlandophones.

Un site web a également été lancé. Aujourd’hui, www.cinevox.be est devenu une valeur sûre pour les cinéphiles. Le nombre total annuel de visiteurs a augmenté, en 2012, de 77 % par rapport à 2011. 

 

Aussi fort sur les réseaux sociaux

En plus du site web, il existe des comptes bilingues sur Facebook, Twitter et Youtube.

Les pages Facebook (en français et néerlandais) totalisent ensemble plus de 7000 likes.

Via les comptes Twitter @cinevoxjijook et @cinevoxetvous, ainsi que la chaîne Youtube (en français et néerlandais), le contenu est largement diffusé et enrichi de vidéos.

 

Plus de spectateurs au cinéma

Par le biais d’une approche de communication intégrée et élaborée à travers les différents médias, Cinevox soutient des films produits et coproduits dès le début.

Tous les secteurs impliqués ont intérêt à ce que les films belges enregistrent de bons résultats dans les salles obscures. Une importante part de marché des productions propres à un pays assurent stabilité et croissance dans les chiffres de fréquentation.

Le succès de Cinevox a depuis lors attiré d’autres partenaires, dont Bernard-Massard, la Fédération Wallonie-Bruxelles et Cinenews.be.

Cinevox soutient aussi les ‘BNP Paribas Fortis Film Days’ qui se dérouleront du 18 au 21 septembre 2013. Cette fête du cinéma à l’occasion de laquelle il est possible de visionner, durant 4 jours, des films pour 4 euros déroulera cette année le tapis rouge à des productions belges, tant francophones que néerlandophones.

Si cette expérience vous intéresse et que vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur ce genre de plate-forme transmédia, contactez l’un des collaborateurs de notre équipe commerciale.

{dgcontactinfo 17}{/dgcontactinfo}