Selon une étude biométrique menée par la régie Américaine du cinéma NCM Media Networks, la publicité projetée dans les salles obscures génère beaucoup plus d’émotion positive que dans les autres média.

Doug Pulick, Senior Vice President, de NCM explique : « Cette étude démontre entre autre que l’engagement émotionnel y est très élevé, similaire à un premier visionnage d’une publicité et notamment bien plus fort qu’à la télévision. »

Doug Pulick invite donc les annonceurs à s’intéresser aux émotions de leurs spectateurs, car le ROI de leurs campagnesen dépend : ce sont bien nos émotions qui guident nos achats.