01 FR

Samir, Dd et Nicolas, trois amis d’enfance, décident d’ouvrir un snack ensemble. Mais, grande question, avec quel argent ? Sami rencontre une femme disposée à le payer en échange de quelques moments de plaisir. C’est le début des Moroccan Gigolo’s.

Moroccan Gigolo’s

Le réalisateur Ismaël Saïdi nous livre ici une comédie loufoque, servie par une distribution panachée. Culturellement s’entend.

Les trois protagonistes sont tous francophones, mais d’origine différente : Francois Arnaud vient de Québec, Reda ChebChoubi est Belge et Eddy King est Français avec des racines congolaises.

Attention fous rires !

Sortie en salles le 23/10.

La Marche

Le deuxième film de Nabil Ben Yadir (Les Barons) joue la carte multiculturelle avec autant de bonheur que Moroccan Gigolo’s.

Inspiré de faits historiques, La Marche retrace l’histoire de 10 jeunes Français d’origine arabe en route pour participer à une marche contre le racisme, organisée en 1983. Un voyage d’agrément ? Pas vraiment. C’est contre vents et marées que les manifestants ont rallié Paris depuis Marseille.

Afin de bien rendre l’atmosphère de ‘ 83, le film a été tourné en 35 mm ; il bénéficie en outre d’une distribution exceptionnelle : Olivier Gourmet (L’Exercice de l’État, Le Gamin au Vélo, Mesrine), Jamel Debbouze (Né quelque part, Indigènes) et Vincent Rottiers (Renoir, À l’origine, Narco).

En bref : un film à ne manquer sous aucun prétexte.

Sortie en salles le 27/11.

Découvrez la programmation cinéma complète de l’automne ici.