En marge du lancement de MovieMatch, une nouvelle offre qui permet aux annonceurs de choisir parmi une quinzaine de films celui qui correspond le mieux à leurs marques pour communiquer au cinéma, Media Marketing a avons questionné une série de CMO sur leurs goûts cinématographiques, mais aussi sur le rôle qu’un film au cinéma peut avoir pour une marque. Denis Mulders, Marketing Manager chez Opel Belgium a choisi ‘Transformers’.

Quel genre de film allez-vous voir prioritairement au cinéma ?

Quand je vais au cinéma, je privilégie les films visuels. C’est-à-dire ceux qui passent moins bien à la télévision. A l’exemple de « The Revenant » d’Iñárritu avec Leonardo DiCaprio, qui doit se voir sur grand écran. Je pense également à certains films d’action, comme un « Star Wars » voire même un « James Bond », qui ne font pas le même effet sur petit écran, sans la qualité de son et d’image offerte par le cinéma. Bref, en un mot, je privilégie plutôt les films qui valent la peine d’être vu sur la grande toile plutôt que dans la petite lucarne.

Quel genre de film diffusé au cinéma correspond le mieux à une marque comme Opel ?

Les trois piliers de la marque sont la qualité allemande, l’accessibilité et la passion. En parallèle, nous mettons également beaucoup l’accent sur le design et la technologie. Si nous devions associer Opel à un film, il faudrait donc y retrouver toutes ces valeurs et ce n’est pas évident du tout. C’est pourquoi nous regardons également le public cible auquel s’adresse le film, et dans quelle mesure il colle, pas forcément à la marque, mais au modèle que nous souhaitons mettre en avant. Par exemple, si nous lançons le nouveau Zafira, nous opterons plutôt pour un film familial, alors que si nous communiquons pour l’Opel Adam, ce sera un film plutôt « trendy ».

Quel film dans la liste ci-dessous serait idéal pour la diffusion d’une campagne pour votre marque ?

Honnêtement, aucun des films proposés ne colle à l’image de Opel dans son ensemble, mais, comme je le disais, certains films peuvent être associés à certains modèles, comme « Fifty Shades Darker » pour l’Adam ou « Cars » pour le Zafira. Mais si je devais en choisir un seul pour la marque, j’opterais probablement pour « Transformers 5 », pour les aspects design et technologie qui se dégagent du film. Sans oublier la flexibilité, qui ressort de l’action de se transformer. Ce qui correspond également à certains de nos modèles, tels que le Zafira à nouveau. Enfin, c’est aussi un film grand public, même s’il s’adresse surtout aux adolescents, qui ne sont pas forcément notre cœur de cible en tant qu’annonceur automobile.

Qu’apporte le cinéma à une campagne publicitaire, et principalement à une marque comme Opel ?

Le cinéma vous permet de toucher le consommateur à un moment où il est assez tranquille, relax et positif, avec peu ou pas de distractions autour de lui. Il est assis dans son fauteuil et est très attentif à ce qui se passe sur la toile. C’est la force du média et les chiffres de Brightfish sur le sujet le démontrent très bien. Il y a aussi l’aspect qualitatif du média, avec de beaux écrans et un son impeccable. Ce sont évidemment des conditions idéales pour communiquer avec des campagnes plutôt stratégiques, comme le lancement d’un nouveau modèle.

Avez-vous une petite anecdote ou un souvenir particulier en rapport avec le cinéma ?

Quand mon fils avait quatre ou cinq ans, nous étions au cinéma et, à l’entracte, comme tous les enfants de son âge, il est allé faire le singe devant le grand écran…. Jusqu’à ce que la lumière s’éteigne brutalement et qu’il se retrouve dans le noir absolu. Nous avons mis plus d’une demi-heure pour le retrouver !

Une scène culte ?

J’en ai beaucoup ! Mais je vous en citerai quelques-unes assez différentes. A commencer par la scène de « Pulp Fiction », dans laquelle Samuel L. Jackson cite la Bible avant de faire un véritable carnage. Dans un tout autre registre, il y a aussi cette scène des « Bronzés », dans laquelle Michel Blanc sort de la mer avec des algues pour cacher son intimité. Enfin, j’évoquerai encore la scène finale de « Seven », quand Brad Pitt découvre la tête de sa femme dans une boîte en carton.

Films 2017 – ‘Fifty Shades Darker’, ‘The Lego Batman Movie’, ‘Beauty and the Beast’, ‘Smurfs: The Lost Village’, ‘Fast & Furious 8’, ‘Pirates of the Carbibbean: Dead Men Tell No Tales’, ‘World War Z 2’, ‘Transformers 5: The Last Knight’, ‘Despicable Me 3’, ‘Cars 3’, ‘Dunkirk’, ‘Spiderman: Homecoming’, ‘Valerian and the City of the Thousand Planets’, ‘Justice League’, ‘FC De Kampioenen 3’.

Découvre tout sur MovieMatch ici!