En marge du lancement de MovieMatch, une nouvelle offre qui permet aux annonceurs de choisir parmi une quinzaine de films celui qui correspond le mieux à leurs marques pour communiquer au cinéma, Media Marketing a avons questionné une série de CMO sur leurs goûts cinématographiques, mais aussi sur le rôle qu’un film au cinéma peut avoir pour une marque. Après Valérie Rzasnicki de Citroën, c’est au tour de Miguel Aguza, Country External Communication Manager chez IKEA.

Quel type de film allez-vous voir prioritairement au cinéma ?

Je suis assez bon public. Du moment que je passe un moment agréable, cela me va. Honnêtement, je n’ai aucun problème à laisser mon cerveau au vestiaire quand il s’agit d’un blockbuster qui en vaut la peine. En fait, ce que j’aime avant tout dans un film, c’est quand il y a une idée dans le pitch, un truc un peu inattendu.

Quel genre correspond le mieux à une marque telle que IKEA ?

La mission de IKEA est simple : créer une vie meilleure à la maison. Je dirais donc des films pour la famille, puisque nous nous adressons un peu à tous les publics. Cela va de l’inspiration que l’on peut amener dans une cuisine, en passant par la chambre d’enfant, jusqu’au rangement dans le garage pour papa. Bref, les films familiaux sont clairement ceux qui correspondent le mieux à la marque IKEA.

Parmi ceux programmés dans les prochaines semaines (voir infra), quel film serait idéal pour la diffusion d’une campagne pour votre marque ?

Dommage que Valérie Rzasnicki ait déjà choisi « The Lego Batman Movie ». C’est le film que j’aurais également pris, sans aucune hésitation, principalement pour le côté créatif qu’il inspire avec la marque LEGO. C’eût été un chouette clin d’œil ! Du coup, j’hésite entre deux : « Pirates of the Caribbean », pour son côté « pirates » et forcément un peu rebelle, à l’image de IKEA, et « Despicable Me 3 ». Outre sa vocation familiale, le fait que les personnages soient bleus et jaunes m’amuse beaucoup… Ce sera donc mon choix final !

Qu’apporte de plus le cinéma à une campagne publicitaire, et principalement à une marque comme IKEA ?

Personnellement, je vois le cinéma comme quelque chose de très complémentaire à la télévision. Dans le sens où il nous permet d’élargir le reach et de toucher une cible que la télévision touche plus difficilement. C’est le premier point. Ensuite, je pense qu’en tant qu’annonceur, nous avons aussi une espèce de responsabilité par rapport à l’expérience cinéma… Quand vous êtes au cinéma, vous avez envie de rêver et de vous évader un peu, et je trouve que la pub doit aussi faire partie intégrante de l’expérience. Chez IKEA, nous optons pour ce média lorsque nous avons une vraie qualité cinématographique à proposer. Je pense notamment à notre campagne « Wireless Bungee Jump », qui était suffisamment spectaculaire que pour être présentée sur grand écran. Ou encore à notre campagne « The Famous Catalogue » dans lequel excelle un casting incroyable, digne des grandes comédies anglaises. Idem avec « Le Conte de Noël » que nous sommes en train de préparer pour les fêtes de fin d’année, qui aura aussi toute sa place dans les salles obscures… Enfin, un contact en cinéma sera toujours plus effectif qu’un contact en télé, parce que l’attention y est beaucoup plus grande. Il y a là une vraie valeur ajoutée pour la marque qui peut créer un lien avec son public.

Avez-vous une petite anecdote ou un souvenir particulier en rapport avec le cinéma ?

J’en ai plusieurs, mais la plus récente, c’est « Creed, l’héritage de Balboa » que je me suis fait un plaisir d’aller voir avec mon fils. J’ai grandi avec Rocky Balboa… C’était pour moi l’occasion de lui présenter l’Etalon Italien ! Je me suis dit que c’était une sorte d’héritage à la fois à l’écran, mais aussi entre mon fils et moi. C’est un peu comme si je lui passais le témoin. D’ailleurs, nous avons planifié de regarder tous les Rocky ensemble…

Une scène culte ?

Non, par contre, j’ai un film culte ! Chaque fois que je le regarde, j’ai toujours l’impression que c’est la première fois. C’est « Interstellar », qui a une musique de fou, une histoire dingue, des acteurs géniaux et un réalisateur qu’on ne présente plus. Ce film en lui-même est une seule scène culte !
Films 2017 – ‘Fifty Shades Darker’, ‘The Lego Batman Movie’, ‘Beauty and the Beast’, ‘Smurfs: The Lost Village’, ‘Fast & Furious 8’, ‘Pirates of the Carbibbean: Dead Men Tell No Tales’, ‘World War Z 2’, ‘Transformers 5: The Last Knight’, ‘Despicable Me 3’, ‘Cars 3’, ‘Dunkirk’, ‘Spiderman: Homecoming’, ‘Valerian and the City of the Thousand Planets’, ‘Justice League’, ‘FC De Kampioenen 3’.

Découvre tout sur MovieMatch ici!