Quand il est question de cinéma, ce qui importe vraiment, ce sont les dernières tendances, indépendamment de l’âge des cinéspectateurs. Ce sont les résultats surprenants de deux études américaines récentes qui établissent un lien entre le grand écran, les smartphones et les tablettes.

 

Une app pour choisir un film, ça existe ?

Selon l’étude Mobile and the Movies de l’IAB et InMobi, près de deux-tiers des cinéspectateurs « réguliers » (qui choisissent au moins un film par mois) utilisent leur smartphone ou tablette pour faire un choix. Avant de se rendre au cinéma, 20 % de ces cinéspectateurs regardent toujours les bandes annonces ou cherchent à s’informer via leur smartphone ou tablette.

 

Petits et grands dans le coup

Etonnamment, l’âge n’est pas un facteur déterminant pour l’utilisation d’un appareil mobile comme source d’informations dans le domaine cinématographique. Selon l’IAB et InMobi, 75 % des cinéphiles âgés de moins de 35 ans se laissent inspirer par ce qu’ils voient sur leur smartphone ou tablette pour choisir un film. Pour la tranche d’âge au-dessus de 35 ans, cette proportion passe à 68 %.

 

Encore plus de cinéma

Selon le Nielsen NRG’s 2012 American Moviegoing report, en 2012, les propriétaires d’un smartphone sont allés au cinéma en moyenne 9 % plus souvent que les autres. Pour les propriétaires de tablette, ce chiffre monte à 20 %. Ils utilisent leur appareil mobile pour s’informer sur les films, visionner les bandes annonces et donc sélectionner le film qui leur convient. Environ 69 % des cinéphiles disposent d’un smartphone, 29 % ont une tablette et 23 % possèdent les deux.

 

En Belgique, 45 % des personnes possédant un smartphone (sélectivité 146) se rendent beaucoup voire régulièrement au cinéma. Pour les possesseurs de tablette, ce nombre est de 50 % (sélectivité 163).

 

On peut en conclure que les possesseurs de smartphone ou de tablette se rendent au cinéma plus souvent que la moyenne. Le lien entre les écrans les plus petits et le grand écran n’a donc jamais été aussi fort.