Une récente enquête de l’Insight Strategy Group menée auprès de 8.000 personnes a montré que c’est au cinéma que les jeunes âgés de 18 à 34 ans voient la plupart du temps un spot publicitaire pour la première fois. Même si le spot passe déjà à la télévision depuis un moment. Il existe une explication très simple à ce phénomène.

L’étude menée par Screenvision et Insight Strategy Group montre que, dans une salle de cinéma, la génération Y n’a pas vraiment l’opportunité d’être distraite. Et c’est logique : il y fait noir et leur mobile est éteint. Le message publicitaire passant à l’écran capte alors toute leur attention. Selon les enquêteurs, les jeunes gardent un souvenir 10% plus précis d’une publicité vue au cinéma que du même spot vu à la télévision.

La force du cinéma est de pouvoir capter et garder l’attention du public. Ce qui contraste avec les autres médias traditionnels, où les distractions sont nombreuses et qui prêtent au zapping.

Il ressort également de cette enquête que les jeunes apprécient davantage la publicité au cinéma que les autres générations. Détail important : les publicités sont moins considérées comme étant moins gênantes car elles sont diffusées juste avant le film et non pendant celui-ci.

Il n’est plus à prouver que la Génération Y est, d’un point de vue démographique, particulièrement intéressante pour les annonceurs. Cette génération est composée de jeunes gens ouverts à de nouvelles expériences qui développent des habitudes qui vont les accompagner durant le reste de leur vie.

La prochaine fois que vous voulez bénéficier d’une attention pleine et entière de la part d’un public jeune, mieux vaut donc les approcher via le grand écran.

L’enquête de l’Insight Strategy Group a été réalisée entre 2011 et 2013, en collaboration avec Screenvision. Vous trouverez plus d’informations ici.