Bigger screen, bigger smile. En tant que régie publicitaire du cinéma, nous sommes convaincus à 100 % de l’impact du grand écran : une expérience émotionnelle plus forte et une plus grande attention. Et désormais, nous pouvons aussi le prouver. Avec le bureau d’études Profacts, nous avons réalisé une étude biométrique comparative sur le ressenti publicitaire sur différents formats d’écran.

  • Sur quel support votre spot publicitaire bénéficie-t-il de la plus grande attention ?
  • Où votre public cible est-il le plus distrait ?
  • Sur quel écran le spectateur est-il le plus impliqué émotionnellement dans un spot publicitaire ?
  • Quel support suscite le plus d’émotions positives ?
  • Dans quelle mesure les spectateurs trouvent-ils la publicité dérangeante ou non ?

En d’autres termes : L’écran de cinéma a-t-il réellement plus d’impact que le plus petit écran de la télévision, de l’ordinateur et du smartphone ? Pouvons-nous établir clairement un lien entre la taille de l’écran et le ressenti publicitaire ?

Les résultats

BRIGHTFACT #1

1 POPCORN FR.450

BRIGHTFACT #2

2 LACHEN FR.450

BRIGHTFACT #3

3 ZAKDOEKJES FR.450

BRIGHTFACT #4

4 ARM FR.450

BRIGHTFACT #5

5 HARTJE FR.450

Une méthode innovante

Cette enquête était unique et inédite en Belgique : nous avons examiné le ressenti publicitaire sur grand écran dans le contexte d’un vrai cinéma, avec de vrais spectateurs qui sont venus voir le film à ce moment précis. Nous avons étudié les 3 autres écrans (la télévision, l’ordinateur et le smartphone) dans un labo contrôlé, et donc sans la moindre forme de distraction. Nous avons utilisé une approche biométrique intégrée totalement innovante :

  • suivi des mouvements oculaires pour déterminer le degré d’attention.
  • mesure de la variation du pouls et la conduction de la peau pour mesurer le degré d’implication émotionnelle
  • mesure des muscles du visage pour identifier les émotions positives ou négatives

Nous avons ainsi pu examiner les émotions de la manière la plus naturelle possible, sans manipulation consciente ou inconsciente du répondant. Comme les répondants devaient voir un film, ils ignoraient qu’ils étaient en fait étudiés alors qu’ils regardaient la publicité. Parallèlement, nous avons également cherché à savoir dans quelle mesure la publicité dérange.

Au total, nous avons testé sur 60 personnes 12 spots publicitaires de différents secteurs et différentes durées, soit au total 7 minutes de plaisir. Ces 60 personnes ont été subdivisées en 4 groupes : celles qui ont regardé les spots au cinéma, à la télévision, sur un ordinateur et sur un smartphone. Ces 4 groupes ont été comparés.

Envie d’en savoir plus

Contactez-nous et découvrez comment le grand écran peut booster vos campagnes. Qu’il s’agisse de la taille de l’écran, du seau de popcorn ou du salaire de la star hollywoodienne moyenne, la taille compte toujours.