Aller voir un film en toute sécurité !

Avec vous, nous voulons faire en sorte que les fans de cinéma belges puissent de nouveau se détendre devant leurs films préférés, et bien sûr vos fantastiques spots publicitaires. Ce n’est pas pour rien que nous avons été désignés en tant que meilleure régie publicitaire de l’année.

Mais des temps nouveaux demandent une nouvelle approche, et nous souhaitons vous en tenir informé. Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous contacter.


Les cinémas peuvent-ils de nouveau accueillir des spectateurs ?

Les cinémas ont pu rouvrir leurs portes depuis le 1er juillet sous un certain de nombre de conditions et avec un nombre maximal de visiteurs fixé à 200 personnes par projection. 98 % des cinémas de notre réseau sont de nouveau ouverts au public.

Comment vous garantissez la securité des cinéspeactacteurs?

La sécurité des spectateurs passe avant tout. À cette fin, les complexes cinématographiques prennent des mesures articulées autour de 3 principes et les appliquent de la manière la plus appropriée pour chaque complexe :

  • Flux d’entrée et de sortie des visiteurs échelonnés. Par exemple, les portes s’ouvrent 30 minutes avant le début du film. Après le film, les visiteurs sont priés de quitter la salle dès que possible.
  • Distanciation sociale durant la visite : respect d’une distance de 1,5 mètre vis-à-vis des personnes qui n’appartiennent pas à votre bulle. Selon les complexes, 1 ou 2 sièges devront être laissés libres entre les bulles. Dans certaines salles, il y aura également lieu de laisser une rangée vide entre les rangées réservées. Certains cinémas sont équipés de séparations en plexiglas.
  • Mesures d’hygiène pour assurer la sécurité des visiteurs et des collaborateurs. Du gel désinfectant pour les mains est disponible partout. Les salles sont désinfectées entre les représentations. Le port d’un masque est obligatoire sauf lorsque la personne est en train de manger ou boire (ce qui n’est possible qu’une fois assis).
Le port du masque buccal est-il obligatoire dans les salles ?

Le port d’un masque est obligatoire sauf lorsque la personne est en train de manger ou boire (ce qui n’est possible qu’une fois assis).

Nous mettons tout en œuvre pour rendre votre expérience cinématographique aussi agréable que possible. La sécurité passe avant tout. Mais aller au cinéma reste une sortie relaxante entre amis ou en famille. C’est un moment idéal pour vous changer les idées. Une fois dans la salle, dès que le grand écran s’illumine, vous êtes plongé dans un autre monde.

Est-ce que le public a toujours envie d’aller au cinéma ?

Notre enquête actuelle sur un échantillon belge de 16 à 65 ans montre que le public va au cinéma pour se changer les idées (33%), et ensuite pour faire une sortie sympa entre amis ou en famille (25 %). Le cinéma demeure une expérience sociale unique hors de chez soi.

Les spectateurs auront-ils le temps de voir la bande publicitaire ?

Oui, les complexes cinématographiques prévoient un flux d’entrée et de sortie des visiteurs échelonné. Les portes s’ouvriront 30 minutes avant le début du film. Largement à temps pour visionner la bande publicitaire.

Nous sommes en contact étroit avec chaque complexe cinématographique de notre réseau et avons des accords concrets concernant la projection de la bande publicitaire.

A quelle heure doivent arriver les spectateurs ?

Les complexes cinématographiques prévoient un flux d’entrée et de sortie des visiteurs échelonné. Les portes s’ouvriront 30 minutes avant le début du film. Dans les semaines à venir, nous dresserons un inventaire de ces informations afin d’obtenir une meilleure vue d’ensemble.

Que pouvons-nous attendre en termes de couverture du public ?

Les premiers résultats de notre étude en cours sur un échantillon belge de 16 à 65 ans montrent que – à condition que les mesures de précaution soient respectées – les gens sont impatients de revenir au cinéma. Mieux encore, 63% des cinéspectateurs réguliers indiquent qu’ils retourneront au cinéma cet été.

Quid si je réserve une campagne de cinéma et qu’une deuxième vague de confinement survient ?

Nous espérons bien sûr qu’il n’en soit rien. Mais dans une telle éventualité, les conditions commerciales deviennent caduques et vous ne courrez aucun risque en tant qu’annonceur.


Vous avez encore une question?